CRÉATIONS

Marina Gomes s’intéresse aux histoires de vie des habitants de quartiers populaires qui pour elle portent une force et une beauté qui méritent d’être mise en lumière, valorisées et sublimées.  
Dans un climat politique extrêmement clivant et divisant, il y urgence à mettre du dialogue et de la connaissance entre nos différents univers sociaux et géographiques.  
«  Ce n’est qu’ensemble qu’on pourra reconstruire un pacte humain et citoyen efficient, et le premier pas de ce pacte c’est la rencontre, c’est le dialogue. Le théâtre doit être l’agora de notre société, l’endroit où on se parle, on se découvre, on construit ensemble ».


'Asmanti [Midi-Minuit] - Compagnie Hylel - Chorégraphie : Marina Gomes

Asmanti [Midi-Minuit]

Création 2021 à Klap Maison pour la danse, Marseille – 5 interprètes

« La tess me serre si fort que j’ai l’impression de l’aimer » 

Avec ‘ASMANTI, la compagnie Hylel invite le public a une immersion auprès d’une bande de jeunes,  dans le quartier, sur le terrain. Sans compromis, la chorégraphe emprunte les références esthétiques de la street culture, celles du rap et du cinéma, comme point de départ d’une écriture chorégraphique contemporaine  dépassant les codes du hip hop.
En partant de situations vécues, elle écrit une danse où l’énergie du corps se mêle à celle de la voix, où la nonchalance de la démarche et la théâtralité des attitudes – du rire à la violence – deviennent chorégraphies. Une danse allant du minimalisme à la grande physicalité ; de l’immobilisme à l’épuisement. Marina Gomes, a imaginé cette pièce comme un grand plan séquence, de midi à minuit, métaphore d’une temporalité où la lumière décline au fur et à mesure que la tension monte.
‘Asmanti [Midi-Minuit] est un spectacle qui peut s’inscrire dans un projet global. En parallèle de la scène, des extraits de la pièce pourront être joués en extérieur afin de toucher le public qui ne va pas ou peu au théâtre et des discussions pourront être menés autour du spectacle.

Premières : 8 et 9 novembre 2021 – KLAP Maison pour la danse, Marseille

Pièce pour 5 interprètes
Durée : 30 minutes

Direction artistique – chorégraphie – mise en scène : Marina Gomes
Assistant : Elias Ardoin
Regard Théâtral : Jordan Rezgui
Interprètes : Ayaba Ardoin,  Maélo Hernandez, Yanice Djae , Andreas Maanli, Marina Gomes.
Création musicale : Arsène Magnard
Création lumière : Paul Coissac
Régie technique :  Arsène Magnard & Paul Coissac

Production : Compagnie HYLEL

Coproductions : KLAP Maison pour la danse ; CCN de Créteil-Compagnie Käfig ; Pôle Arts de la Scène – Friche Belle de Mai.

Avec le mécénat de la Caisse des Dépôts

Soutiens : Les Studios Dyptik, La Briqueterie-CDCN du Val de Marne, CCN Ballet National de Marseille, IADU La Villette, Pôles en Scènes, Bron.

Ce spectacle a bénéficié de l’accueil en résidence du concours chorégraphique DIALOGUES – Prix CCN de Créteil du Val-de-Marne | Festivals Karavel Kalypso,


Cuerpos Grammaticales - Collectif Agroartes, Medellin, 2018

No Copio – Pas de représailles

Création 2023 pour 3 interprètes

En construction 

HYLEL est née entre Marseille et Medellín, villes marquées, à échelle différentes, par la terrible problématique de la violence du narcotrafic et des règlements de comptes. A Medellín, Marina Gomes a rencontré des associations qui œuvrent auprès des familles, pour briser les chaînes de représailles et pacifier les quartiers. A Marseille, des collectifs de femmes endeuillées commencent à naître aussi. Ici ou là bas, la même volonté de prise de conscience, de pacification.
C’est le combat de ces femmes pour la paix que nous voulons donner à voir dans cette nouvelle pièce.

Photo : Cuerpos Grammaticales – Collectif Agroartes, Medellin, 2018


Bach Nord

Projet participatif 2022

En construction 

Ce travail est une réaction au film BAC NORD de Cédric Jimenez sorti en 2021.

Nous, marseillais sommes lasses de cette énième vision caricaturale des quartiers Nord et des jeunes de cités.  Sans nier, les problèmes de criminalités qui sévissent dans nos secteurs, nous aimerions avoir droit a une vision plus juste et nuancée de ce que nous sommes.  Nos quartiers sont aussi riches de beauté et de talents qui méritent d’être mis en lumière.
Marina Gomes veut construire un projet avec des professionnels et des amateurs issus des quartiers nord de Marseille, sur une création musicale d’Arsène Magnard inspirée de la musique de Jean-Sébastien Bach. « Je veux créer une pièce virtuose, contemplative, esthétique et puissante, à partir de la gestuelles amenée par les jeunes en atelier »


Nido-Le Nid

Création internationale 2020 suspendue suite à la crise Covid.

« Le tieks, la tess, la favela, la comuna, el nido, notre nid. » 

Le projet Nido-Le Nid naît de la rencontre, en février 2018, de Marina Gomes et Ingrid Londoño, directrice et chorégraphe de la compagnie Diamov à Bogotá. C’est là bas que débutera la création de la pièce en partenariat avec la compagnie Dinamov avant de se poursuivre en Espagne puis en France. 
Nido-Le nid se construit comme un dialogue entre les interprètes, un pont entre des histoires de vie, comme un parcours vécus ensemble dans le quartier, le nid,  qui oscille entre violence et poésie. Un travail d’écriture et de théâtre en espagnol et français, comme une seule et même langue, une seule musique se mêle au mouvement et à la bande son pour raconter cette histoire franco-colombienne avec intensité et engagement. L’espace scénique est déconstruit, le mur de fond, le bord de scène, deviennent des endroits où se poser, où raconter les histoires de ceux qu’on ne veut pas voir.
En mai 2019, Nido-Le Nid a été sélectionnée pour le concours Trajectoires du Festival Trax
Actuellement, le projet se poursuit unilatéralement en France mais Marina et Ingrid espèrent pouvoir se retrouver et continuer l’aventure ensemble prochainement en France ou en Colombie.

Pièce pour deux danseuses
Durée : 30 minutes

Chorégraphe : Marina Gomes & Ingrid Londono
Interprètes : Marina Gomes, Ingrid Londoño ou Fleur Ajavon
Composition musicale : Marvin Cleche
Voix : Juan Catano
Texte : Marina Gomes

%d blogueurs aiment cette page :